ACCUEIL

CATALOGUE
SÉRIE QR
POLYGRAPHE
PORC-ÉPIC
ÉCHO
NOVA
OVNI
ERRES ESSAIS
PHACOCHÈRES
LA TABLE DES MATIÈRES

AUTEURS

ACHAT EN LIGNE

LE QUARTANIER
MANUSCRITS

OVNI MAGAZINE

BLOGUE QR







+




AïE ! Boum
GILLES AMALVI

+

Série QR, poème-fiction, été 2008, 136 p. — format : 13 × 18,4 cm
18,95 $ / 16 € — ISBN 978-2-923400-40-2



EXTRAIT EN PDF



Un futur inquiétant, d’où toute trace de souffrance a été éliminée, et l’écran du présent, sur lequel défilent crimes, enquêteurs ventriloques et paranos. Un historien est assassiné, des laboratoires anonymes sont le théâtre d’expériences secrètes, des identités d’emprunt chantent la joie de la marchandise. Il en faut plus pour décourager le commissaire : l’enquête suit son cours. Il cherche à comprendre les dessous de l’affaire, alors que se trament de nouvelles machinations. Et très vite l’intrigue se dilue, et le scénario s’emballe. Le « rapport » du commissaire devient suspect. Chacun de ses éléments en est scruté et ré-agencé, dans l’espoir que sera découverte quelque logique clandestine. Lui-même bientôt en cavale, le commissaire prête l’oreille au bruissement des indices, aux battements de son cœur. Son image n’en disparaît pas moins, et la mémoire des témoins se décompose. Les pièces à conviction ne dévoilent plus qu’une chose : le générique de fin, même si rien n’est fini.

Enquête policière ? Récit d’anticipation ? Poème lyrique ? Tout cela à la fois : AïE ! Boum mélange les genres, les discours, les intrigues et les voix. Poème qui retentit de coups de feu, de rires préenregistrés, de sonneries de téléphone ; récit qui se construit de bribes de slogans, de mots d’ordre et de narration parasitée, AïE ! Boum éprouve les contours flottants d’un moi sans repères. À travers les mailles de l’imper du commissaire filtrent les voix multiples d’un sujet en proie à l’éclatement – où viennent résonner les murmures du monde contemporain.