ACCUEIL

CATALOGUE
SÉRIE QR
POLYGRAPHE
PORC-ÉPIC
ÉCHO
NOVA
OVNI
ERRES ESSAIS
PHACOCHÈRES
LA TABLE DES MATIÈRES

AUTEURS

ACHAT EN LIGNE

LE QUARTANIER
MANUSCRITS

OVNI MAGAZINE

BLOGUE QR







+




Têtes à claques
DAUPHIN VINCENT

+

Série QR, poème narratif, aut. 2005, 80 p. — format : 13 × 20,3 cm
14,95 $ / 12 € — ISBN 2-923400-03-8



EXTRAIT EN PDF



Poème en vers et en prose, conte faussement tragique, Têtes à claques met aux prises les frères Jonche et Jobant Cordiers, cordiers de leur état, têtes de noeuds s'il en est.



Jobant naît comme les démons, par voie illégale au fond d'une arrière-boutique — du coupe-chou d'un barbier. Ce sera son problème dans ce monde puritain, sa tare absurde, son secret honteux, que finira bien par dévoiler Jonche, par pure malfaisance ou sottise incontrôlable : voilà à quoi tient cette chanson de lest.

S'attachant au destin des deux frères, Têtes à claques fait remuer, dans le récit de Fanton le marionnettiste, une galerie de fantoches secondaires, dont une sorte de parrain local fantomatique, une caille fantasque du nom de Cochère Sautelle, un anti-Cordiers fabricant de chaînes, qui tous escortent nos lascars vers leur perte réjouissante.

Diction rapide, syntaxe chantournée ou staccato, personnages-marionnettes aux motivations opaques et aux gesticulations vaines, ce conte à la langue goulue reprend l'usé canevas des frères antagonistes, lesquels valsent ici dans un monde insolite et familier à la fois, sorte de Nouvelle-Hollande de Pacotille où l'on parle un sabir haut que nourrissent les tournures de Villon mêlées d'expressions québécoises et une comique affectation cornélienne. Tout cela, coupé en vers courts cascadant, donne grotesquement sens aux ébats et débats des Cordiers — entre trahison, torture, filouterie, bondage, pendaison et jeux de poulies.